4/4 : deriveur finn pont bois rénové

 

 

 

 

 

 

 

 

                   -    poncage puis réparation par collage epoxy , serrage   d'éléments internes  permettant la fixation des sangles et le maintien du pont de cale

 

 

 

 

 

 

 

 

                             -     vernis et pose des premières pièces de bord

 

 

 

 

 

 

 

 

               -     fabrication et pose  du " sol "  en épaisseur doublée  de celle initiale avec ajustement  et pose  de supports supplémentaires

 

 

 

 

 

 

 

 

                       -   pose  de cales en iroko , fixées par collage sous pression pour  reprendre la forme  du fond de la coque, et être ainsi  bien calé.

 

 

 

 

 

 

 

       -  nous arrivons  bientôt sur la fin de cette restauration...

 

 

 

 

 

 

 

 

                        -    vue interne

 

 

 

 

 

 

 

            -    découpe  et pose de la pièce en inox  sur le pont avant   dans laquelle s'intègre le mât à son endroit initial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        voilà ce qui termine en gros , l'explication d'une restauration faite sans  pour autant facturer la totalité des heures passées, sans quoi ce travail n'aurait pas été fait  comme il se devait de l'être, selon moi.